AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Welcome to a New Life. || Jared Lauwrens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 166
Date d'inscription : 20/01/2014
Localisation : àwà on se demande encore ....

MessageSujet: Welcome to a New Life. || Jared Lauwrens   Lun 16 Juin - 7:56




Welcome to a New Life.

           
ft. Jared Lauwrens
It is time to choose and live again.

(HS: passe la souris sur le tire)

JUNE! Reviens tout de suite! 'Tin....

*c'est quelle cours vite cette morpionne, et Jared qui ne la lâche pas, à croire que lui aussi est attiré par ce sale psychopathe à postiche de lapin. Ce mec est un danger public tout comme celui qui l'accompagne, ils se croient dans un carnaval à se pavaner comme des clowns de cabaret ? Et lui est ses petits gestes et belles paroles, ce dandy qui charme les cœurs pour mieux les briser oui ! Un pédophile comme si dirait avec son encore plus cinglé de garde du corps qui, impulsif comme un bourrin sort son flingue à tout bout de champ. Mais qu'est-ce qu'elle peut bien lui trouver, leur trouver. C'est qu'une enfant après tout, elle s'émerveille d'un rien. Et cet homme qui lui répondait positivement à tous ses caprices. Franchement, c'est quoi ce délire ? Je cours après ma sœur qui elle-même court après ce lapin. En plus à cette heure, les rues de Manhattan son dangereuses surtout dans le quartier où on vit. Je dois la rattraper, mais je ne sais pas où elle est passée...*

JARED ....Jared!!!!

*En espèrent qu'il m'entende et qu'il aboie, je suis sure qu'il est avec elle, je n'aime pas ça, je n'aime vraiment pas ça ....*

••••

Tu ouvres doucement les yeux, ton crâne te fait aussi mal qu'un après de soirée trop arrosée. Il tambourine et des réminiscences de ce qui c'est passé n'arrête pas de te frapper comme la foudre. Tu ne comprends pas, tu ne sais plus ou tu étais, mais une chose est sure, tu avais du mal à respirer, paniquant un peu, tu écarquilles les yeux et agites un peu les bras. Une pression importante se tenait sur ton ventre et ta poitrine, comme un poids. Tu paniques et commences à te mouvoir, relevant la tête, tu vois un homme étalé de tout son être sur toi. Figée, tu ne sais pas d'ou il sort et encore moins pourquoi il est est allongée de travers sur toi. Tes grands yeux ouverts presque exorbités, tu n'oses pas le toucher ou le pousser, mais il était appuyé sur toi comme sur un matelas. Grognant un peu, tu ne tiens plus, tu vas étouffer s'il ne bouge pas. Les coudes sur le sol, tu fais contre poids et essai de le faire rouler sur le côté. Tu rougis, non pas par la gêne, mais par la pression qui s'oppose à toi. Appuyant avec tes pieds aussi, tu finis par utiliser tout ton corps pour le pousser le côté, enfin libérée, tu souffles avec un râle de soulagement.

Bon sang, mais c'est qui ? Il a aussi des oreilles ... Mais pas de lapin, de chat ou chien, enfin d'animaux. Tu roules plus loin comme pour t'éloigner de lui et te relève doucement avec le tournis un peu et t'assoie en essayant de comprendre ou tu étais déjà. Un vent soulevait tes cheveux et tu avais une vue panoramique sur un paysage complètement inconnue pour toi. Perdu, c'est le mot, tu étais complètement désemparée sur ce qui t'arrivais. Tu comprends vite que tu étais sur le toit de quelque chose, des grandes et immenses colonnes se dresser tout autour de vous, en plissant les yeux, tu avais une vue sur un lieu, un ...Tu ne sais pas trop mais c'était coloré et parfois des petites taches de couleur s'en échappaient, comme des ballons qu'on lâchait dans les airs. Subitement, le plus important te revint en tête.

"JUNEEEEE!!!!"

Tu te lèves et commences à regarder tout autour de toi, tu te rappel que tu lui courrais après, mais plus rien, du moins tu n'as pas assez émergé pour t'en rappeler. Mais en balayant l'endroit du regard aucune trace d'elle, ton cœur s'emballe et tu te mets à courir dans tous les coins. L'appelant des milliers de fois pour être sur qu'elle t'entende. Tu tournais en rond et déja que tu n'étais pas dans ta plus grande forme voilà que toute cette panique te fait tourner la tête et tu ne tiens plus tu te poses contre une colonne en face de cet homme qui n'avait pas du tout été dérangé par tout ça. Au contraire il dormait comme un loir, dans une position..... Très bizarre, il était sur le côté, de profil et les bras ainsi que les jambes recroquevillées comme un enfant ou un animal tien. Tout à-coup, tu y penses, il sait peut-être ou est passé June, ou il a peu être quelque chose dans sa disparition, après tout, il est tout aussi excentrique que les deux zigotos de la nuit dernière ! Tu t'approches doucement et cherches de quoi te défendre au cas où il deviendrait subitement violent. Mais il n'y avait rien autour de toi. Soupirant, tu décides de te servir de ta bottine elle-même comme arme de pointe. Il y avait mieux, mais l'on prend ce qui a ! Tu prends ton courage et avance te posant à genoux devant lui, et commence à le secouer un peu pour le réveiller. Pas brutal, on ne sait pas comment il pourrait réagir. Bizarrement, tu sens quelque chose de familier chez lui, ses cheveux blancs, ses oreilles et cette queue tout ébouriffée.

"Hey..reveille toi!"

Agacée, tu lui pinces le nez pour le surprendre a ne plus avoir d'air pour le réveiller, après tout la disparition de June te tracasse de plus en plus et la patience a des limites chez toi, il devait se réveiller ou alors se manger ta chaussure. Grommelant tu le vois se tortiller comme un petit chiot sous des caresses et sans attendre, enfin sans reflechir plus précisément tu lui offre une magnifique trace de chaussure sur la joue pour le réveiller d'un coup sec, le bruit sourd de la chaussure qui s'abat sur sa joue raisonne un peu dans ce lieu vide de tout en hauteur. Tu le fixes attendant une réaction pétante de sa part avec ce coup violant. Au diable la douceur, tu n'en pouvais plus d'attendre.


(c) Gabitch sur AS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 18/05/2014

MessageSujet: Re: Welcome to a New Life. || Jared Lauwrens   Jeu 7 Aoû - 15:25

Courir après les lapins, c'était toujours amusant. Celui-là n'était pas commun, mais quelle importance ? June semblait heureuse, et cela me suffisait. N'importe quel prétexte pour jouer était bon. Sa sœur, par contre, avait du mal à suivre. Je me retrouvais comme bien souvent en plein dilemme, continuer ou rebrousser chemin ? Avec mon flair, retrouver l'une ou l'autre n'aurait pas été un problème, mais tout de même. Hm. On risquait de me tirer les oreilles si je n'arrivais pas à rattraper ce petit bout de femme qui s'éloignait de plus en plus. Je continuai donc sur cette rue sans fin, et tant pis si je devais forcer un peu sur mes muscles. Un peu d'exercice n'avait jamais tué personne. Toutefois, lorsque j'entendis mon nom, je me retournai, prêt à aboyer pour indiquer la bonne direction à prendre...

La prochaine chose dont j'eus conscience, c'est la voix de Phoenix en train de dire « Hey...réveille-toi ! » juste avant qu'elle ne me pince le nez Je ne me souvenais pas m'être endormi, pourtant. Quelque chose n'allait pas. Peut-être étais-je malade ? Tout à coup, alors que je n'étais pas même encore complètement réveillé, je reçus une chaussure en plein visage ! Aïe ... Mais pourquoi une telle violence ? Je n'avais rien fait de mal pourtant, à mon souvenir. Ah. Peut-être était-ce parce que je n'avais finalement pas réussi à rattraper June. C'est vrai que je devais la protéger, cette petite, c'était mon devoir... Je baissai les oreilles, la mine toute penaude, et couinai à la fois de douleur, et de tristesse. Contre quelqu'un d'autre, j'aurais peut-être sorti les crocs, mais j'étais incapable d'en vouloir à mes tendres maîtresses... Tout de même, ma voix avait un drôle de son. C'est à ce moment-là que je remarquai que j'étais plus grand que d'habitude, et que mes pattes étaient devenues des bras et des jambes. La réaction ne se fit pas attendre.

« Aaaah ! »

Pas un son de plus que l'horreur et la peur. Mon cœur allait exploser. C'était impossible. C'était peut-être le lapin qui m'avais jeté une malédiction, pour me condamner au même sort ?! Mais pourquoi... Un vœu secret soudainement réalisé. Cela semblait trop étrange pour être vrai. Au moins, cette transformation expliquait le comportement étrange de la demoiselle aux cheveux roses. Elle ignorait que j'étais son allié, son chien ! Elle croyait peut-être même que j'étais l'un de ces pervers qui avaient si longtemps hantés sa vie. Heureusement, à force de vivre en compagnie des humains, j'avais plus ou moins fini par comprendre certains des mots qu'ils s'adressaient entre eux. Il y avait donc de l'espoir !

« Euh ... Jared... »

Ce n'était pas dit qu'elle comprenne, mais laissez-moi un moment pour me remettre de l'émotion, avant d'essayer de former des phrases complètes. Et puis, où étions-nous ? ... Où était June ? Bon sang, j'espérais bien que l'on trouverait vite des explications...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Welcome to a New Life. || Jared Lauwrens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Marc Bazin ne prend pas à la légère les allégations Jared
» — bring me to life
» Life in UCLA
» Petit poisson mord à l'hameçon... [Jared] ♥
» Porter, Malcolm Jared

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: The heart's Kingdom :: La Tour de l'horloge :: Les Toits-